De quelle nature doit-être le repas que vous fournissez au personnel de votre restaurant ?

La convention collective de la restauration rapide précise, à l’article 42 « qu’un repas doit comporter quatre produits, à raison d’un produit parmi les quatre grandes familles suivantes : entrée, plat principal, dessert, boisson.

Celle des chaînes d’hôtels et de restaurants précise, à l’article 39, « que lorsque le personnel prendra ses repas dans l’établissement, la nourriture devra être saine, abondante et variée ; les repas devront se composer de : hors-d’œuvre ou potage, plat garni, fromage ou dessert, 1/4 de vin ou de bière ou de cidre ou eau minérale à consommer sur place ».
Cependant, la convention HCR ne prévoit pas de dispositions détaillant la composition idéale du repas qu’un restaurateur doit fournir à son personnel. Et si le code du travail ne prévoit rien non plus, l’article L.4121-1 stipule tout de même qu’un employeur doit s’efforcer d’assurer la sécurité et de protéger la santé de ses salariés. Et qui dit bonne santé, dit alimentation saine… On peut donc raisonnablement en déduire que les salariés ont le droit de revendiquer un repas équilibré. 🙂

D’autant que le Programme National Nutrition-Santé, qui date de 2001, ambitionne d’améliorer la santé de toute la population, en agissant notamment sur la nutrition.

Et ce programme, vous le connaissez ! C’est celui qui prévoit plusieurs recommandations, comme celles de manger cinq fruits et légumes par jour, ou de manger moins salé ou moins gras ! Et bien ces textes réglementaires, qui concernent la qualité nutritionnelle des repas servis notamment en restauration collective, demandent notamment aux entreprises de plus de 50 salariés de s’engager vis à vis d’eux. Et même si vous n’êtes pas concerné, car vous n’avez pas autant de personnel, vous ne devez pas négliger l’impact de la nutrition sur sa santé ! A bon entendeur.