Skip to content
Découvrir
Le Blog de Snapshift - Gestion RH & Administrative les rh facilesS'inscrire à la newsletter
Découvrir
    interviewsHCRClients

    Dose d'inspiration : rencontrez Jean-Baptiste, CEO des cafés Dose

    L’entreprenariat, Jean-Baptiste Deprez l’a dans le sang.

    Ses parents ont leur propre entreprise de textiles, dans le nord de la France, son frère est restaurateur, et du côté de ses oncles, tantes et cousins, tout le monde est indépendant ou presque. C’était écrit… il monterait un jour sa propre affaire. Voilà l’histoire de Dose, Dealer de café.

    J-B, quel est ton parcours ?

    Après un BTS NRC (Négociation et Relation Client) – je n’étais pas très scolaire -, j’ai travaillé dans l’importation de bois exotique, puis dans la société de mes parents, tout en lançant NO 85, une marque de sweat-shirts à l’effigie de Noirmoutier, une île que j’adore et où je vais en vacances depuis longtemps. C’était mon premier business, parfait pour se faire la main !

    Comment est né Dose, Dealer de café ?

    L’idée de monter un coffee shop est de Grégoire, mon cousin, qui rentrait de Londres où il avait bossé pour des torréfacteurs. A l’époque – on est en 2013 – il y avait peu d’endroits à Paris où boire un café de qualité tout en grignotant de bons en-cas, le tout dans un cadre sympa.

    Comme c’était mon colloc, il me parlait souvent de son projet, me demandait mon avis sur ci ou ça, et de fil en aiguilles, je suis devenu son associé. J’avais de l’appétence pour la restauration, c’était presque une évidence de travailler avec lui.

    Pourquoi avoir ouvert le premier café Dose rue Mouffetard

    On a pris une carte de Paris, on a regardé quels étaient les quartiers où il n’y avait encore aucun coffee shop. Un local était libre rue Mouffetard, alors on s’est lancé. Pourtant aucun de nous deux ne connaissait ce quartier !

    Quel a été votre plus gros challenge ?

    Le plus compliqué a été de familiariser les Parisiens avec un concept de café différent, puis de créer du trafic dans l’établissement. On est toujours resté attentif à la qualité de l’accueil et des produits, on a fait évoluer le concept en fonction des besoins et des envies des clients.

    Le comptoir extérieur de vente à emporter, par exemple, est venu dans un 2è temps. Le premier lieu, à Mouffetard, a mis un an à décoller. On a vraiment beaucoup bossé, c’était du 7 jours / 7. On faisait les petits travaux la nuit, après la fermeture ! Autrement dit, le principal challenge, c’est quand même de faire du chiffre d’affaires.

    Aujourd’hui, on fait face à un autre défi de taille, la maîtrise de l’influence, car le week-end, il y a beaucoup, beaucoup de monde. Dans le Dose café des Batignolles, par exemple, on sert jusqu’à 600 boissons par jour, avec un staff de 10 personnes !

    Quels sont les avantages à travailler en duo ?

    La complémentarité, essentiellement. En plus, on est plus productifs quand on réfléchit à deux. Et maintenant, on réfléchit à quatre, puisque ma femme Mathilde nous a rejoint pour gérer la food – toute la nourriture est désormais préparée par nos soins dans un labo -, et nous avons en plus un autre associé, Tim, chargé du développement commercial et du site Internet.

    Si c’était à refaire, que ferais-tu différemment ?

    Je délèguerais davantage, je m’entourerais un peu plus. Tout faire, c’est épuisant. Au début, on n’avait pas de vie.

    Le meilleur ingrédient pour monter un business ?

    L’entourage ! Il faut s’assurer que tes proches te suivent. Le soutien moral est primordial, c’est ce qui fait que tu avances.

    Un bon conseil pour ceux qui seraient tentés de se lancer ?

    Etre persévérant. Rien n’est jamais acquis. Il faut toujours se remettre en question et avancer coûte que coûte !

    D’autres projets dans les tuyaux ?

    Oui, nous avons identifié un nouveau lieu pour implanter un café Dose, mais comme rien n’est signé encore… chut !

    Jean-Baptiste sera l’un des invités de notre webinar du 5 mars 2020, “Un jour, je monterai mon restau.” Cliquez ici pour vous inscrire dès maintenant et suivre la discussion tranquillement installé derrière votre écran.

    Interviews-HCR

    Posté le 28 sept. 2020 - 4 min de lecture

    Partager l'article

    Plus d'articles

    Comment ont-ils fait pour en arriver là ? Ils nous expliquent entièrement leurs parcours

    6 min de lecture

    Une grosse équipe de salariés, la DRH de Big Mamma nous expliquent les bonnes pratiques à absolument suivre

    3 min de lecture

    Rechercher par thèmes

    les rh facilesLe Blog de Snapshift - Gestion RH & Administrative
    BoulangerieRestauration RapideInterviewsHôtel, Café, RestaurantDistribution

    Suivez-nous

    logo-facebooklogo-instagramlogo-twiiterlogo-linkedinlogo-youtube