Skip to content
Découvrir
Le Blog de Snapshift - Gestion RH & Administrative les rh facilesS'inscrire à la newsletter
Découvrir
    hcrTemps de travailCongésAdministratifPausePaieClients

    Quelques conseils quand on se lance en restauration

    Aujourd’hui, en France, 7 restaurants sur 10 ne passent pas le cap des 3 ans. De quoi démoraliser les entrepreneurs les plus frileux.

    Pour éviter certains écueils, quels conseils peut-on donner aux courageux qui se lancent dans la restauration ?

    Nous avons interrogé Sacha Abergel, du cabinet de conseil en restauration Foodies Consulting.

    Le premier conseil, qui relève du bon sens, c’est d’avoir déjà de l’expérience sur le terrain. Même si, récemment, certaines belles réussites sont signées d’entrepreneurs sortis d’écoles de commerce, la grande majorité des restaurants sont ouverts par des “gens du métier”.

    Ensuite, il faut évidemment bien cadrer son projet, en réalisant une étude de marché dans un premier temps et en élaborant ensuite une stratégie.

    “On peut tout vendre mais il faut savoir s’y prendre” Sacha Abergel

    Il est donc primordial de bien choisir son concept / produit, et de définir le positionnement prix.

    Comment ? En se posant les bonnes questions.

    Si les réponses ne sont pas satisfaisantes, il faudra peut-être faire évoluer votre projet, voire le laisser tomber !

    • Pourquoi ai-je choisi cet emplacement géographique ?
    • Pourquoi ai-je choisi ce local en particulier ?
    • Quel type de cuisine proposer ? Même si la cuisine locavore, vegan ou sans gluten est très à la mode en ce moment, qu’est-ce que j’ai envie de faire goûter à mes futurs convives ?
    • A quels besoins ai-je envie de répondre ?
    • Quel public cibler ?
    • Ai-je des concurrents ?
    • Quel univers de marque ai-je envie de créer ?
    • Quel discours adopter ?
    • Comment me développer ?

    Quelques semaines avant votre ouverture, lancez le recrutement. Embaucher les meilleurs collaborateurs, ça prend du temps et ça coûte de l’argent : outre le personnel de cuisine, il ne faut pas négliger celui qui est au service, l’un des piliers de votre future réussite.

    Pour cela, il faut trouver du personnel motivé, séduit par votre concept. Et pour lui donner l’envie de vous rejoindre, n’hésitez pas à travailler votre marque employeur. En soignant la communication / le marketing de votre établissement, notamment.

    Quelques conseils :

    - Travaillez l’identité graphique de votre concept, même si vous allez soigner la décoration de votre lieu, il faut qu’il soit identifiable grâce à une identité graphique et un logo.

    - Créez un site Internet efficace, avoir un joli site Internet ne suffit pas, il faut aussi qu’il soit bien référencé en choisissant les bons mots clés. Pensez SEO

    - Ne négligez pas le marketing digital : créez une page Facebook et un compte Instagram, et alimentez-les en amont de votre ouverture pour faire du teasing.

    - Ne négligez pas le packaging, surtout si vous comptez faire de la vente à emporter pour booster votre CA !

    - L’occasion de faire connaître votre logo, qui sera encore plus visible, et d’afficher éventuellement vos ambitions écologiques, en proposant des contenants recyclables.

    - Pensez au marketing sur le terrain, annoncez votre arrivée dans le quartier avec des flyers distribués à votre cible potentielle.

    - Faites éventuellement fabriquer des PLV. Tout support de pub est bon à prendre !

    - Et si votre budget le permet, vous pouvez aussi avoir recours à une agence de RP qui vous fera connaître auprès des médias.

    Une fois votre étude de marché terminée, votre stratégie et positionnement définis, et votre recrutement lancé, il est temps de vous pencher sur les outils qui peuvent vous faciliter la tâche au quotidien - des plannings de vos salariés au système de caisse, en passant par la gestion de vos stocks et le suivi des ratios.

    En voici un aperçu :

    Un logiciel de planning comme Snapshift, vous aide non seulement à mieux établir les emplois du temps de vos salariés mais aussi à suivre leurs heures réelles de travail, à respecter les conventions collectives, à établir les bulletins de salaire...

    Par ailleurs, il permet également d’avoir toujours à l’oeil vos ratios de masse salariale et de productivité. Pratique pour savoir rapidement si vous êtes dans les clous. Et si vous souhaitez en savoir plus sur les ratios, n’hésitez pas à télécharger notre guide pratique !

    Un logiciel de paie, intégré à Snapshift, est un outil fiable qui simplifie grandement le travail de votre comptable, et donc, vous fait économiser sur ce poste-là.

    Un système de caisse permet d’encaisser facilement sur une caisse enregistreuse, un ordinateur ou une tablette. C’est également une solution de gestion efficace pour suivre vos chiffres clés (chiffre d’affaires, ticket moyen…), analyser votre trésorerie, connaître les performances des plats à votre carte, etc.

    Bref, c’est un outil précieux pour prendre des décisions en fonction des chiffres. Par exemple, si un plat ne fonctionne pas, c’est de l’argent perdu et une perte de rentabilité : il vaut mieux le retirer de votre menu.

    Un logiciel d’hygiène est pratique pour répondre aux exigences en matière de traçabilité des produits et de gestion de stocks, dans le respect, par exemple, de la méthode FIFO (First In First Out - premier entré premier sorti) pour les DLC. Certaines solutions permettent même de vérifier la température des frigos à distance grâce à des capteurs.

    Une application permettant une mise en relation avec du personnel qualifié, en quelques instants, est une bonne solution pour trouver un extra et remplacer au pied levé un collaborateur absent. C’est aussi un moyen de rencontrer de potentiels collaborateurs à embaucher en CDI.

    L’ouverture d’un restaurant ne laisse pas de place au hasard. Même si c’est avant tout une question de bon sens, elle doit faire l’objet d’une étude poussée, en se posant les bonnes questions, pour éviter des déconvenues très coûteuses. Fort heureusement, il existe aujourd’hui un grand nombre d’outils, tels que Snapshift, pour accompagner les restaupreneurs au quotidien, et il serait bien dommage de s’en priver !

    Hôtel, Café, Restaurant-Administratif

    Posté le 28 sept. 2020 - 5 min de lecture

    Partager l'article

    Plus d'articles

    La restauration est un métier difficile, qui demande beaucoup d’énergie, mais aussi de l’organisation.

    4 min de lecture

    Une démission en HCR doit toujours faire l’objet d’un préavis, ça, vous le savez bien. Mais quel est le délai à respecter ?

    2 min de lecture

    On ne vous apprend rien, la restauration est un métier où il est compliqué de recruter du personnel.

    2 min de lecture

    Rechercher par thèmes

    les rh facilesLe Blog de Snapshift - Gestion RH & Administrative
    BoulangerieRestauration RapideInterviewsHôtel, Café, RestaurantDistribution

    Suivez-nous

    logo-facebooklogo-instagramlogo-twiiterlogo-linkedinlogo-youtube