Skip to content
Découvrir
Le Blog de Snapshift - Gestion RH & Administrative les rh facilesS'inscrire à la newsletter
Découvrir
    hcrTemps de travailCongésAdministratifPausePaieClients

    L’apprenti en restauration, mode d’emploi

    Un apprenti, c’est un jeune (âgé de 16 à 29 ans) qui se partage entre son travail chez vous, où il apprend un métier, et un centre de formation (CFA) où il prépare un diplôme.

    Qu’est-ce qu’un apprenti ?

    Un apprenti, c’est un jeune (âgé de 16 à 29 ans) qui se partage entre son travail chez vous, où il apprend un métier, et un centre de formation (CFA) où il prépare un diplôme. Il est donc en alternance.

    Pourquoi engager un apprenti dans votre restaurant ?

    Parce que vous allez former quelqu’un à un métier, que vous pourrez peut-être même recruter par la suite. C’est quand même gratifiant non ?

    Et aussi, parce que financièrement, il y a des contreparties :

    Vous bénéficiez de l’aide unique, si votre apprenti prépare un diplôme de niveau inférieur ou égal au bac :

    • 4125 euros max la 1ère année
    • 2000 euros max la 2ème
    • 1200 euros max la 3ème
    • 1200 euros max la 4ème

    Vous bénéficiez également d’une réduction générale des cotisations patronales, incluant notamment les cotisations de retraite complémentaire et d’assurance chômage.

    ET vous êtes aussi exonéré des cotisations salariales, sur la part de la rémunération inférieure ou égale à 79% du SMIC (1216,14 euros).

    Quelles sont les conditions pour engager un apprenti ?

    Si vous êtes titulaire d’un diplôme d’hôtellerie-restauration, au moins équivalent à celui pour lequel l’apprenti cherche à être diplômé, et que vous justifiez d’au moins 2 ans d’expérience professionnelle, vous pouvez embaucher un apprenti en tant que maître d’apprentissage. Vous êtes alors responsable de sa formation.

    Attention ! Dans les HCR, pour être maître d’apprentissage, vous devez aussi être titulaire d’un “permis de former”, une formation initiale de 14 heures permettant de maîtriser les objectifs clés de votre “mission” : accueil, encadrement, évaluation, transfert des savoirs.

    (Coût approximatif : 200 € HT.)

    Ensuite, tous les 4 ans, une “mise à jour” de ce permis doit être effectuée à l’occasion d’une formation de 7 heures.

    (Coût approximatif : 100 € HT.)

    Pour savoir où vous former, vous pouvez consulter le GNI-Synhorcat.

    Quelle durée pour son contrat d'apprentissage ?

    Le contrat peut avoir une durée limitée, ou s’inscrire dans le cadre d’un CDI. Dans chaque cas, la période d’apprentissage correspond à la durée du cycle de formation.

    Quelle durée pour sa formation ?

    La formation dure entre 1 et 3 ans, en fonction du diplôme préparé. Elle doit être de 400 heures par an au minimum. Quant à la répartition des heures, elle dépend de la formation suivie. Ainsi votre employé peut, par exemple, passer 3 jours par semaine chez vous et 2 jours au CFA, ou 1 mois chez vous, et 1 mois au CFA, etc.

    En quoi un apprenti est-il différent d’un stagiaire ?

    Un apprenti est titulaire d’un contrat de travail. Il a donc le même droit que vos autres salariés, même s’il n’est pas comptabilisé dans les effectifs. Il est sous votre responsabilité, contrairement à un stagiaire, qui est un étudiant (ou un demandeur d’emploi en reconversion) avec convention de stage, sous la responsabilité de son établissement scolaire.

    Quels sont les congés payés auquel il a droit ?

    Votre apprenti a droit à 5 semaines de congés payés, comme vos autres salariés.

    Quid des repas ?

    Il bénéficie d’un ou deux repas par jour de présence, soit sous forme d’avantage en nature pour les repas effectivement pris, soit sous forme d’indemnité compensatrice dans le cas contraire.

    •  Les avantages en nature nourriture ne sont retenus que dans la limite de 75 % du minimum garanti 2020, soit (3,65 x 0,75) = 2,74 €
    •  Pour les repas non pris, un apprenti a droit à une indemnité compensatrice pour chaque repas non pris sur la base de 3,65 € par repas. La réduction de 25 % n’est pas applicable dans ce cas.

    Doit-on octroyer des jours de révision à votre apprenti ?

    Dans le mois précédant ses examens, il a droit à 5 jours ouvrables de congés pour préparer les épreuves, avec maintien de son salaire.

    Quelles sont les étapes pour embaucher un apprenti ?

    Commencez par remplir le document CERFA du contrat d’apprentissage, disponible en ligne sur le site du gouvernement dédié à l'alternance.

    Ce contrat, établi en 3 exemplaires originaux, doit ensuite être signé par vous et votre apprenti.

    Il faut ensuite l’adresser à la Chambre de Commerce et d’Industrie (CCI) dont vous dépendez afin qu’il soit enregistré. Idéalement, dans les 5 jours ouvrables qui suivent le début de l’exécution du contrat d’apprentissage.

    Il faudra également que vous fassiez la DPAE, et ce, au moins dans les 8 jours qui précèdent l’embauche.

    Combien faut-il le payer en apprentissage ?

    Un apprenti bénéficie d’une rémunération minimale, progressive, qui répond à l’application d’un barème en fonction de son âge et de son ancienneté chez vous.

    Hôtel, Café, Restaurant-Administratif

    Posté le 28 sept. 2020 - 4 min de lecture

    Partager l'article

    Plus d'articles

    Vous allez embaucher un saisonnier dans votre restaurant, qu’est-ce que ça change pour vous… et pour lui ? Questions-réponses ci-dessous !

    4 min de lecture

    Une démission en HCR doit toujours faire l’objet d’un préavis, ça, vous le savez bien. Mais quel est le délai à respecter ?

    2 min de lecture

    On ne vous apprend rien, la restauration est un métier où il est compliqué de recruter du personnel.

    2 min de lecture

    Rechercher par thèmes

    les rh facilesLe Blog de Snapshift - Gestion RH & Administrative
    BoulangerieRestauration RapideInterviewsHôtel, Café, RestaurantDistribution

    Suivez-nous

    logo-facebooklogo-instagramlogo-twiiterlogo-linkedinlogo-youtube