<img height="1" width="1" style="display:none;" alt="" src="https://px.ads.linkedin.com/collect/?pid=1257100&amp;fmt=gif">
Découvrir

À la une

Les ratios indispensables à suivre en restauration pour gérer comme un chef
Ratios restauration : lesquels faut-ils suivre ?

9 min de lecture

Découvrir

Mensualisation des salaires en Boulangerie : les impacts sur la paie

La mensualisation du salaire en boulangerie est souvent mal comprise, tant par les salariés que les employeurs.

Aurélien Aurélien
Posté le 31 mars 2020 - 4 min de lecture

Petite simulation : vous travaillez dans une boulangerie (jusque-là, à priori, rien de nouveau) mais vous êtes le patron.)

Les paies viennent d'être distribuées (en temps et en heure grâce à Snapshift) et vous arrivez dans votre boulangerie, prêt pour une nouvelle journée de travail.

Ce matin, une scène en apparence très courante a lieu juste avant le service :

Martin, qui a rejoint l’équipe il y a deux mois comme pâtissier, vient vous parler à votre arrivée, l'air un peu surpris.

“Je ne comprends pas, je crois qu’il y a une erreur sur ma fiche de paie. J’ai travaillé 161h, c’est même écrit sur le bulletin. Mais mon salaire est indiqué pour 151,67 heures. Où sont passées les heures supplémentaires ?”

Le service s'apprête à démarrer, la confusion s'installe : vous êtes certain qu'il n'a pas fait d'heures supplémentaires puisqu'il a travaillé 35 heures toutes les semaines. Impossible d'imaginer qu'il sous-entende que vous ne le récompensiez pas pour son travail !

Alors que faire patron ?

Premièrement : trouver d'où viennent ces 151,67 heures ?!

Ne doutant pas de sa bonne foi, vous ne pouvez vous empêcher de vous demander : s'il a vraiment travaillé 161 heures, pourquoi est-il payé 10 heures de moins 

“Effectivement Martin, ce n'est pas normal. Écoute, le service va commencer, je m'en occupe tout à l'heure et ce soir, j'aurai trouvé l'explication, ça te va ?"

A la fin du service, vous appelez le cabinet comptable de votre boulangerie pour qu'il éclaircisse ce mystère. La responsable paie vient à la rescousse !

“Mais non, rassure-toi, il n'y a aucune erreur, c'est tout simplement parce que les salaires de ta boulangerie sont mensualisés, et donc ils touchent le même salaire chaque mois, à partir du moment où ils font les heures de leur contrat. Pour la mensualisation du salaire, on prend le contrat hebdo de 35h et on multiplie par 4,33 pour faire une moyenne mensuelle. D'où le résultat : 151,67 heures."

Vous voilà rassuré.CTA arti

Mensualisation salaire : Que dit la loi ?

Cependant, avide d'explications supplémentaires, vous trouvez sur Google un texte officiel du Ministère du Travail qui non seulement explique la mensualisation mais précise que c’est obligatoire en France !

Hourra, vous respectez la loi ! C'est un bon début et Martin sera content de l'apprendre. 

Seulement, il est très fort probable qu'il vous demande des explications supplémentaires sur la mensualisation. Et c'est une autre paire de manches.

Heureusement, c'est pour ça que nous sommes là !

Pour rester simple, on ne parlera pas des heures supplémentaires, ni des absences et des 
jours fériés. Partons du principe que vos salariés font chaque semaine les heures prévues dans leur contrat. 

Pour apporter de la stabilité financière aux salariés, la loi assure un salaire constant chaque mois peu importe le nombre de jours ouvrés compris dans le mois.

Vous aurez remarqué que la plupart des charges fixes mensuelles du salarié sont identiques chaque mois. De la même façon, un loyer ne varie pas selon le nombre de jours dans le mois (28, 30 ou 31 jours).

Et voilà : c'est exactement ce principe qui s'applique, d'où la mensualisation. Celle-ci est obligatoire et s'applique à tous les salariés.

Voici le calcul de la mensualisation du salaire

Sortez vos lunettes et votre boulier : c'est parti pour un peu de mathématiques !

Qui dit mensualisation salaire dit moyenne.

Il y a 52 semaines dans une année. Il y a 12 mois dans une année. Malheureusement, chaque mois n'a pas le même nombre de semaines. Il faut donc faire une moyenne : 52 / 12 = 4,3333 c’est le nombre magique du gestionnaire de paie !

Donc, un salarié embauché à 35h/semaine va travailler en moyenne 35h x 4,3333, soit 151,67 heures par mois.

Comme c'est une moyenne, vos salariés travailleront chaque mois un nombre différent d’heures en raison du nombre différent de jours ouvrés. Mais il touchera le même salaire chaque mois.

L'exemple parfait pour expliquer la mensualisation du salaire à vos salariés :

Prenons les premiers mois de l’année 2019 et disons que le salarié travaille 7 heures par jour du lundi au vendredi, soit 35h, pour un salaire mensuel brut de 1800 euros.

Et disons que le 1er janvier n’est pas férié (c'est une simulation bien entendu.)

Voici ce que ça donne :

En conclusion, oui, il y a des mois où vos salariés vont faire plus d’heures que 151,67 heures, et des mois où ils feront moins d'heures. Mais leurs salaires ne bougeront pas et l'équilibre s'ajustera au fil des mois.

C'est la magie de la mensualisation !

Partager l'article