<img height="1" width="1" style="display:none;" alt="" src="https://px.ads.linkedin.com/collect/?pid=1257100&amp;fmt=gif">
Découvrir

À la une

Les méthodes et calculs pour suivre les ratios de votre restaurants !
Ratios restauration : lesquels faut-ils suivre ?

7 min de lecture

Découvrir

3 astuces pour fidéliser vos salariés en boulangerie

Laure Girardot Laure Girardot
Posté le 27 mars 2020 - 5 min de lecture

La pénurie de talent reste une problématique clé pour beaucoup d’entreprises. Si, en 2019, 1 entreprise sur 4 envisageait de recruter, 50% se heurtent à des difficultés de recrutement. Les plus touchées par ce phénomène ? Les dirigeants de TPE artisanales (53%). Le secteur de la boulangerie, particulièrement… Le métier connaît un léger regain d’intérêt auprès des apprentis et des néo-artisans. Pourtant, le turn-over demeure une réalité difficile à gérer pour les responsables de commerce. Entre concurrence accrue et quotidien exigeant, pour garder leurs talents, les boulangeries redoublent d’efforts et d’idées. Mais quelles actions sont vraiment pertinentes ? Décryptage et astuces pour améliorer votre stratégie de rétention. 

La fuite des talents en boulangerie ? Une réalité à décrypter

  • La raréfaction des ressources qualifiées sur le marché du travail explique les difficultés de recrutement. Plus spécifiquement, le secteur souffre d’importants départs de salariés, chez les jeunes boulangers et les seniors. En France, 25% des contrats d’apprentissage signés sont rompus ! Une situation préoccupante car elle fragilise la croissance des commerces : le personnel demeure, plus qu’ailleurs, un avantage concurrentiel déterminant. 

Les motifs invoqués ? 

  • La volonté de créer sa propre entreprise et d’évoluer vers l’entrepreneuriat. 
  • La pénibilité du métier : les horaires difficiles, le port de charges, la pression des clients... Tout cela peut générer des douleurs chroniques ou RPS (risques psychosociaux) et, par extension, rogner sur la motivation des salariés
  • Le manque de développement professionnel : les jeunes boulangers déplorent un manque d’intégration à l’entreprise et peu d’apprentissage à de nouvelles compétences.
  • Une crise des vocations : malgré la passion du métier, certains décident de changer de profession en quête d’un meilleur équilibre entre vie personnelle et vie professionnelle. 

📖 GUIDE PRATIQUE 📖
 "Le digital : l'ingrédient qui booste votre boulangerie" Télécharger gratuitement

Fidéliser vos salariés : Les actions qui fonctionnent en boulangerie ! 

Comprendre la motivation : un peu de théorie ?  

89% des collaborateurs disent être plus motivés quand leur employeur prend en considération leur bien-être physique et mental. Ces chiffres confirment l’importance de la “symétrie des attentions”. Un concept diffusé par Vineet Nayar dans son ouvrageLes employés d'abord, les clients ensuite : Comment renverser les règles du management”. L’équation est simple : la qualité de la relation entre une entreprise et ses clients est égale à la qualité de la relation de cette entreprise avec ses collaborateurs. C’est donc un formidable vecteur de motivation et de performance économique.   

Trois leviers d’actions pour muscler sa fidélisation 

Misez sur la santé :  

  • En améliorant l’espace de travail en boulangerie. Il doit être défini selon les activités réalisées, l’accessibilité des personnes et des matériels et  les flux entre les zones… De même, il faut offrir plus de confort : prenez en compte les besoins de la vie courante avec des espaces de repos, des toilettes et des douches. 
  • En mettant en place des actions de prévention : instaurez des pauses, choisissez des machines émettant peu de poussières et formez aux gestes préventifs. 
  • En anticipant les pics d’activités : mettez en place des équipes alternantes, la semaine et le week-end. Pour lisser la charge, repérez les difficultés rencontrées quotidiennement, puis, établissez, avec vos équipes, un bilan des périodes passées afin de trouver des solutions collectives. 

Renforcez l’implication : 

  • Grâce à un meilleur équilibre de vie : 40% des jeunes générations le citent comme le critère principal pour choisir leur employeur. Cela s’applique en boulangerie car le personnel de la profession se caractérise par la jeunesse des boulangers mais aussi, la féminisation du personnel de vente.   
  • En créant une culture de la reconnaissance : 40% des salariés sont déçus par le manque de reconnaissance au sein de leur entreprise. Pour les jeunes, la rémunération compte, certes, mais pas seulement ! Dans l’épanouissement au travail, la prise en compte du travail bien fait l’est tout autant. 
  • En inspirant vos équipes ! 44% des actifs déclarent ne plus trouver de sens à leur travail. Pour cela, le dirigeant est une figure essentielle pour transmettre et incarner la passion du métier. Passer du temps avec ses salariés, partager avec eux le projet de l’entreprise ou encore préparer collectivement les changements à venir sont des moyens de projection forts pour eux. 

Développez les compétences et l’employabilité : 

  • Formez en continu vos collaborateurs : 93% des salariés travaillant pour des entreprises où la formation est continue déclarent que cela un impact sur leur implication ! En effet, preuve de votre confiance, le développement des compétences permet d’acquérir de nouveaux savoir-faire et d’être en capacité de se renouveler. Clé sur un marché ultra concurrentiel.  
  • Enrichissez les parcours professionnels en offrant plus de responsabilités à vos salariés. Concrètement ? Proposez-leur des activités complémentaires telles que la gestion des stocks, le management, le tutorat, la vente en magasin… Soyez à l’écoute de chacun pour individualiser, au maximum, les chemins d’évolution.
  • Encouragez les initiatives des apprentis : le métier de boulanger est évolutif et créatif ! Pour motiver vos équipes, soyez “sponsor” de leurs envies de créer et de progresser grâce à l’apprentissage de nouvelles techniques.  

En quoi le digital peut-il vous aider ? 

Amélioration de la gestion des plannings 

Les logiciels de planning en ligne permettent de mieux anticiper les pics de charge grâce une planification dynamique et optimisée de la masse salariale. Vous établissez et publiez les plannings de vos équipes en quelques clics et disposez d’un panorama immédiat des heures effectuées. Fabrizio Lavino, Responsable de la Maison Laurent en Gironde, ajoute : “l’utilisation des plannings dynamiques Snapshift est un grand soulagement ! Ça offre plus de souplesse et les salariés sont contents : ils peuvent avoir leur planning instantanément. Cela évite l’effet de (mauvaise) surprise”.

Suivi personnalisé des équipes  

Le digital vous fait également gagner du temps en vous allégeant des contraintes administratives. Les outils numériques dédiés au personnel regroupent l’ensemble des informations clés : les documents et informations propres à chaque salarié ainsi que votre registre unique du personnel.  À la clé ? Plus de temps pour se focaliser sur l’accompagnement des équipes grâce à un pilotage précis et anticipé.  

Renforcement de la fierté d’appartenance grâce à la communication digitale

Pour valoriser vos savoir-faire et vos équipes, les réseaux sociaux sont une véritable “caisse de résonance”. Qu’il s’agisse de l’esthétique du magasin, de la tenue des salariés, de la qualité des produits ou du renom de l’institution, tout ceci nourrit la fierté d’appartenance et (re)donne une image valorisante au métier. 

Quelques exemples de pages de boulangeries Facebook inspirantes : 

https://www.facebook.com/ange.boulangerie/

https://www.facebook.com/boulangeriebonneau/

Partager l'article